Projets et activités


Consultez les divers rapports de projet. Cliquez ici.
table foret imagetable foret imagetable foret imagetable foret image

table foret imagetable foret imagetable foret imagetable foret image

Modélisation de la composition forestière

But

Estimer l’évolution naturelle de la composition future des peuplements sur un horizon de 10 à 20 ans et comparer la composition estimée avec celle simulée dans le modèle Woodstock.

Chargé de projet

Pascal Gauthier, ing.f.
Service Innovation et expérimentation opérationnelle de la Coopérative forestière des Hautes-Laurentides

Supervision et rédaction

Pascal Gauthier, ing.f.
Émilie Allard, ing.f. M.Sc
Service Innovation et expérimentation opérationnelle de la Coopérative forestière des Hautes-Laurentides

Description

Modéliser la croissance de peuplements issus des placettes du 4e programme d’inventaire décennal en tenant compte des gaules et comparer cette évolution avec les résultats issus d’une modélisation à l’aide du logiciel Spatial Woodstock.

Constats

  • Augmentation de la présence de résineux au stade gaulis dans la classe de DHP de 10 à 18  entre 2000 et 2010 et augmentation de 30% dans la classe de 2 et 4 cm.

Résultantes

  • Le processus d’enfeuillement observé depuis une cinquantaine d’années a été remplacé par un processus d’enrésinement.La considération des gaules lors de l’élaboration de courbes de croissance pourrait fortement modifier le portrait de la forêt future.Selon le logiciel FSV, les superficies prévues en 2050 en feuillus tolérants (FT) seraient significativement moindre que ceux initialement prévus avec le modèle Spatial Woodstock.

Retombées

  • L’évolution avec considération des gaules ferait en sorte que les seuils seraient atteints sans avoir à mettre en place des mesures particulières de corrections de la composition.À la lumière de ces nouveaux résultats, il serait souhaitable de revoir les enjeux écosystémiques de composition forestière déjà proposés.