Projets et activités


Consultez les divers rapports de projet. Cliquez ici.
table foret imagetable foret imagetable foret imagetable foret image

table foret imagetable foret imagetable foret imagetable foret image

Impact des chemins forestiers en perdition sur la libre circulation du poisson dans les Laurentides

But

Constat des impacts d’un réseau routier non adéquatement entretenu sur l’habitat du poisson et identification de solutions à long terme pour régler les problématiques.

Chargé de projet

François Trottier, ing.f.
Association des pourvoiries des Laurentides

Supervision et rédaction

François Trottier, ing.f.
Yannick Charrette, biologiste
Association des pourvoiries des Laurentides
Jonathan Leblond, ing.f.
Fédération des pourvoiries du Québec

Description

Étude basée sur l’analyse de ruisseaux représentant des habitats potentiels pour les poissons (omble de fontaine et doré jaune) et les alevins en vue d’évaluer l’impact des chemins forestiers, particulièrement des traverses des cours d’eau, sur la circulation du poisson.

Constats

  • Les ponceaux de bois engendrent le plus grand pourcentage de ponceaux problématiques à cause de l’affaissement de leurs structures.Principaux obstacles à la libre circulation du poisson sont :Les chutes à la sortie des ponceaux, l’accumulation de débris, le sous-dimensionnement et affaiblissement des ponceaux, les barrages de castor et le niveau d’acidité de l’eau.
  • Le type de travaux sylvicoles est un bon indicateur de l’utilisation de la route.

Résultantes

  • Réflexion sur le positionnement des traverses sur les cours d’eau pouvant supporter des sites de frayères.Aménagement de chemins et de ponceaux à des endroits limitant les probabilités que les castors s’y établissent.
  • Fermeture des infrastructures ne subissant aucun entretien préventif est un enjeu majeur qui devrait faire l’objet de sérieuses discussions entre les divers intervenants concernés.

Retombées

  • Meilleure planification du réseau routier afin d’éviter la récurrence de traverses sur un même cours d’eau, un choix plus pointu du type et de la dimension des ponceaux et de leur méthode d’ancrage. Programme de fermeture des chemins non utilisés.Élaboration d’un plan de gestion des castors.